Prix pour le meilleur rapport d’immersion en communauté à l’étranger

Rapport rédigé par des étudiant-e-s de la Faculté de médecine de Genève.

Lors d’une réforme majeure du curriculum de médecine humaine à Genève (initiée en 1995) l’enseignement de la dimension communautaire de l’activité médicale a été renforcé et un stage obligatoire d’immersion en communauté introduit en fin de 3ème année Bachelor. Au sein de petits groupes de 2-4 étudiant-e-s, un problème de santé était choisi (avec l’aide d’un moniteur-répondant) pour l’étudier dans sa complexité bio-psycho-sociale. Initialement, l’immersion en communauté était effectuée à Genève mais elle s’est rapidement ouverte sur l’étranger, en particulier vers les pays en développement. Actuellement, plus des trois-quarts des étudiant-e-s d’une volée (soit plus d’une centaine) effectuent chaque année leur stage d’immersion en communauté à l’étranger. Le site du stage, choisi et validé par une instance facultaire, se déroule pendant six semaines. La découverte du système de santé du pays visité, l’impact des ressources à disposition, le plus souvent très réduites, sur la santé de la population font partie des objectifs de l’étude. Le stage se conclut, aussi bien à Genève qu’à l’étranger, par la rédaction d’un rapport écrit puis présenté oralement devant les pairs de la volée (et les moniteurs intéressés) lors de séances facultaires publiques. Le prix offert par la FSSM est attribué au meilleur rapport, sur préavis de la Faculté de médecine (voir la liste des lauréats ci-dessous).

 

Les Lauréats

Prise en charge et réinsertion des patients atteints de la lèpre au sein du Lalgadh Leprosy Hospital – 2019

Célia Tomassetti, Eleonora Riotto, Mario Franzosi, Natacha Gassmann et Isaline Chabbey

La lèpre (ou maladie de Hansen) est une maladie chronique complexe. Cette infection bactérienne s’apparente à une neuropathie périphérique influencée par de nombreux facteurs tels que la réponse immune de l’hôte et les prédispositions génétiques.

Ouvrir le document

Accès aux soins de premier recours à Rio de Janeiro : analyse du système de santé au sein des favelas de Rocinha et de Santa Marta – 2018

Mathilde Bellon, Lana Kapanci, Sarah Salem

Dès la formation de notre groupe, nous nous sommes entendues sur le fait que nous voulions partir en Amérique Latine. D’une part, nous désirions partir dans un pays où nous pourrions comprendre plus ou moins la langue, d’autre part, la culture sud-américaine nous attirait énormément.

Ouvrir le document

Etude et observation de l’impact de la malnutrition sur la santé publique de la communauté de La Esperanza, en Equateur – 2017

Morgane Sanga, Laura Zimmermann, Soumaya Aouad, Delphine Vetterli, Léo Pellet

L’Equateur est un pays de la côte ouest de l’Amérique du Sud. Notre choix s’est porté sur le petit village de La Esperanza. Ce dernier se trouve dans le canton de Colta et dans la province de Chimborazo étant située dans la cordillère des Andes. Cette décision a été motivée par le fait qu’aucun d’entre nous n’avait été en Equateur auparavant. De plus, être immergés dans un village isolé de tout accès nous semblait intéressant.

Ouvrir le document

L’Argentine, un exemple d’intégration de la communauté indigène au cœur de son système de santé – 2016

Sidi Wang, Laura Cordes, Damien Pedrazzoli, Alban Glangetas, Michaël Matos

Notre projet s’est intéressé à la place et à la pratique de la médecine traditionnelle dans les peuples indigènes des régions plus reculées d’Argentine. Nous avons eu l’opportunité d’en faire la connaissance et l’apprentissage dans deux provinces du Nord, dont un large pourcentage de la population reconnaît son appartenance aux dits “pueblos originários”.

Ouvrir le document

Une Fondation pour les jeunes mères colombiennes : grandir avec son enfant – 2015

Andreas Pregernig, Marc Sengelet, Leandro Sanz, Omar Noury, Clément Ghosn

Le médecin d’aujourd’hui devrait posséder une vision globale de la santé et non uniquement la vision parfois étroite présentée aux étudiants durant leur cursus universitaire. Le projet d’immersion en communauté offre aux étudiants la possibilité de développer leur volet psychosocial ainsi que la notion de médecine humanitaire, loin de la bulle médicale privilégiée que l’on trouve à Genève.

Ouvrir le document

The Australian Paradox of Aboriginal Health – 2014

Adrian Duran, Laura Mejiers

We acknowledge the traditional custodians of the different lands we have visited during our placement and would like to pay our respect to their Elders past, present and future and more broadly to all the Aboriginal nations of this beautiful country. We also wish to advise people of Aboriginal descent that this document may contain images of persons now deceased.

Ouvrir le document

Comment l’institut pour mères et enfants indiens contribue-t-il à la réalisation des objectids du millénaire ? – 2013

Eileen Benz, Julia Rérat, Rebecca Hertzog, Caroline Schuler

Après trois ans d’études de médecine comprenant des heures infinies de lecture, de grands stress avant les examens et de nombreux sacrifices au niveau des contacts sociaux, nous avons eu envie de faire une coupure avec notre quotidien et de nous immerger dans une culture foncièrement différente de la nôtre.

Ouvrir le document

Mémoire de guerre. Le syndrome de stress post-traumatique et l’armée américaine Jonas – 2012

Getzmann, Laurent Levy

Cette introduction est fortement inspirée de ce que nous avons pu décrire lors de la motivation de notre projet. Volontairement, nous présentons à nouveau cette introduction. Elle nous permettra de marquer la présence, ou l’absence d’une quelconque évolution de notre conception et compréhension de la guerre, du soldat et de ses traumatismes.

Ouvrir le document

La santé dans une région rurale en Inde (Etat du Buhar) – 2011

Clemence Didisheim, Flavie Joris

Ce rapport a pour but de présenter notre stage d’immersion en communauté, réalisé au mois de mai et juin 2010, en Inde, dans la région de Bodhgaya. Pour notre stage, nous avions décidé de partir dans un dispensaire de campagne créé par une association genevoise, « Écoles de la Terre ». Ce point de départ devait nous permettre de découvrir les problématiques principales de santé et d’accès à la santé des habitants des villages environnants.

Ouvrir le document

Projet de lutte contre le diabète au Bénin – 2010

Judith Barasche, Guillemette Barras, Guiseppina Guido, Valeria Kheir

La possibilité qui nous a été offerte de faire un stage à l’étranger a été très motivante pour nous. Ce stage allait nous permettre d’entrer en contact avec une réalité différente de celle que nous vivons en Suisse. Nous avons choisis de faire ce stage au Bénin après avoir rencontré Vincent ZODOGOME, directeur de l’ASVB, Association de Solidarité pour les Villages du Bénin.

Ouvrir le document

Immersion en Communauté au Costa Rica : Etude du Projet PSP « Pacientes para la Seguridad de Pacientes » et de l’Attention Domiciliaire de « l’Hospital National de Ninos » – 2009

Joana Pinto, Sofia Scherrer, Laure Pittet

Ce dossier a été rédigé au cours de notre immersion en communauté (IMC) en mai et juin 2008 au Costa Rica. Nous avons fait l’étude du programme PSP “Pacientes para la Seguridad de Pacientes” ainsi que du réseau d’aide à domicile de l’hôpital pédiatrique de San José.

Ouvrir le document

Immersion en communauté au Rwanda – 2008

Dessislava Anguelova, Eugénie Colin-Benoit, Ludovic Maudet, Simon Regard.

Partir pour le Rwanda semblait une véritable aventure. Et il est vrai qu’on trouve dans cette contrée tous les ingrédients d’un voyage décapant. « Rwanda nziza » nous offre des couleurs dont on ignorait l’éclat et l’assortiment, des agencements de cultures fertiles quadrillant le paysage de vert et d’ocre, des alignements magiques de vallons et de collines. Il y en a mille, paraît-il ! C’est en parcourant certaines d’entre elles, de Kigali à Butare et de Kibuye à Nyamata, que nous avons tenté de découvrir ce pays.

Ouvrir le document

Shelter Don Bosco, Mumbai, Inde – 2007

Suma Mandwewala, Diane Schaller, Karma Lambercy Benjamin Ehresmann Guillaume Haarman.

L’idée d’effectuer notre stage d’immersion en communauté en Inde, floue dans un premier temps et principalement motivée par la curiosité de découvrir un pays et une culture inconnus, s’est renforcée au fur à mesure que notre projet se concrétisait, et que nous prenions conscience de quel pourrait être notre rôle sur place. Nous n’avons jamais eu la prétention de sauver les enfants des rues de Mumbai, mais nous pensions toutefois pouvoir apporter une aide, aussi minime soit-elle.

Ouvrir le document